Nbre de visiteurs = 5 visiteurs connectés.
Siège social: KM17 Route de Dabou / 01 BP 1740 Abidjan 01 (Côte d'Ivoire)
Tél: (+225) 22 48 96 24 Fax: 22 48 96 11
Annonce
class.noobSlide.js

Opportunité d’apprentissage du Web 2.0


Centre National de Recherche Agronomique (CNRA)

Abidjan, Côte d’Ivoire 19-23 mai 2014

L'innovation technologique évolue à un rythme effréné. Des applications internet simples, basées sur les logiciels libres, ainsi que des services conçus pour améliorer la collaboration en ligne sont maintenant disponibles pour le grand public à peu de frais ou gratuitement. Ces nouveaux services et applications en ligne sont connus sous le vocable «Web 2.0»; ils facilitent l’accès à l’information, la collaboration à distance pour la création, le partage et la publication de l'information.

Le Centre technique de coopération agricole et rurale ACP-UE (CTA) a pour mandat de faciliter l'accès et la diffusion de l'information dans les domaines de l'agriculture et du développement rural dans 78 pays d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP), incluant la Côte-d'Ivoire. Appuyer l'adoption des applications Web 2.0 représente une grande opportunité pour répondre à cette mission.

Le CTA, en collaboration avec le Centre National de recherche Agronomique (CNRA), organise une formation baptisée « Opportunité d’apprentissage du Web 2.0 », du 19 au 23 mai 2014 à Abidjan. Les participants seront initiés à une sélection d’applications du Web 2.0 et apprendront à les utiliser de manière pratique. Ils auront l’opportunité de suivre et de prendre part à la pratique de ces applications innovantes et pourront expérimenter les possibilités de leur utilisation dans un cadre professionnel.

L’organisation de ces formations s’inscrit dans le cadre des initiatives du CTA pour soutenir les organisations des pays ACP afin qu’elles puissent mieux accéder à l’information, mieux la partager et entretenir leurs réseaux de manière plus efficiente.

Contenu de l’Opportunité d’apprentissage

  • Web 2.0, concepts, principes, enjeux pour l’accès à l’information dans les pays en développement ;
  • Le RSS et les lecteurs de flux ;
  • La collaboration et la production de connaissance via les Wiki, exemple de Wikipedia ;
  • L’usage des plates-formes comme Google Docs ;
  • Les usages des réseaux sociaux tels que Facebook (compte individuel et Page professionnelle), LinkedIn, Twitter ;
  • Les usages de Skype ;
  • La cartographie en ligne (inscription, localisation d’institutions, etc.) avec Google Map ;
  • La création de blogs avec Blogger ;
  • L'auto-apprentissage du Web 2.0 : introduction au module IMARK «Web 2.0 et médias sociaux pour le développement».

Eligibilité – Responsabilités
La participation à l’Opportunité d’apprentissage est gratuite sous réserve d'acceptation par les organisateurs. Les candidats sélectionnés recevront une confirmation de leur participation.

Qui peut y participer ? Critères de sélection

  • Être activement engagé(e) dans le secteur agricole (chaînes de valeur, politiques), le développement rural, la gestion des ressources naturelles, la conservation de la biodiversité, l’information - communication, y compris les TIC pour le développement (TICpD) ;
  • Être initié(e) à l’informatique et être familiarisé(e) à la navigation sur l’internet ;
  • Avoir un accès régulier à, ou mieux, posséder un ordinateur connecté à l’internet ;
  • Avoir une adresse électronique active ;
  • Pouvoir prendre en charge les frais logistiques liés à la participation à l’événement si nécessaire (voir ci-dessous) ;
  • Résider au Côte-d'Ivoire.

Les candidatures des personnes jouant un rôle lié à la formation dans leurs institutions seront examinées avec attention (afin de favoriser une retransmission des compétences acquises). La candidature des femmes est aussi vivement encouragée.

Responsabilités
Les participants s’engagent à prendre en charge par eux-mêmes les coûts liés à leur déplacement et séjour (si nécessaire) à Abidjan. Les organisateurs ne fournissent que les pauses-café et le déjeuner durant les cinq jours de l’Opportunité d’apprentissage.

Pendant l'événement, outre le déjeuner et le rafraîchissement, les organisateurs fourniront des publications du CTA et du matériel didactique divers.

Confirmation de participation
Les organisateurs informeront les candidats de l’état de leur inscription au plus tard dix jours avant le début de la formation par courrier électronique.

Contact

Centre National de recherche Agronomique (CNRA) :

Boniface BOUAN
Gestionnaire de l’InfoCom
Téléphone : +225 22 48 96 24 ou +225 03 32 25 22
Email:boniface.bouan@cnra.ci / bonifacebouan@yahoo.fr

CTA :

Ecrire à lohento@cta.int

Comment appliquer

Si vous souhaitez présenter votre candidature, s'il vous plaît remplir ce formulaire en ligne.

Date limite d'inscription

20 avril, 2014

Télécharger PDF

Téléchargez et diffusez la version PDF de cette annonce.

.:: Le CNRA est certifié ISO 9001 ::.
pour son système de production et de commercialisation de semences de palmier à huile

.:: La Charte de la Propriété Intellectuelle du CNRA ::.
Cette charte est le fruit de nombreuses consultations internes. Elle décrit ce que nous croyons être le bon usage de la Propriété Intellectuelle au CNRA, conformément aux missions essentielles qui sont les nôtres ...Voir le document en téléchargement ici
Quelques produits phares du CNRA
Les produits du centre national de recherche agronomique.
 
Sept (7) hybrides haut producteurs de cacao avec un rendement de 2,5 à 3 tonnes / ha et aptes à la culture à haute densité ont été créés. Six (6) de ces hybrides sont en confirmation.suite
Domiciliés essentiellement dans les zones Centre-Nord-Ouest, les cultures vivrières ont été particulièrement affectées par la crise de septembre 2002. suite
La caractérisation agro-morphologique, au jeune âge des 35 premières descendances de troisième cycle, a été réalisée. En outre, deux stratégies de régénération ont été mises au point.suite
La carte sanitaire du verger manguier de la côte d'ivoire a été actualisée. la dé finition de bonnes pratiques agricoles ont été mis au point sur la plupart des cultures et ont produit des résultats encourageants...suite
Les activités du Programme Coton ont été réorientées vers la reconstitution des ressources génétiques perdues durant la crise de septembre 2002. suite
Les acquis majeurs du Programme Hévéa concernent la sélection des 13 clones hauts producteurs dont 6 sont résistants à l'encoche sèche et 4 à la casse due au vent.suite
En ce qui concerne le Programme Café-Cola, deux nouveaux hybrides de caféier ayant un potentiel de production supérieur à 2,5 t/ha ont été mis au point. suite
Le CNRA produit de la Liqueur à base de:
- CAFE (Liqueur de Café)
- CACAO (Liqueur de Cacao)
- GINGEMBRE (Liqueur de Gingembre). suite
.

Agenda

30-Janvier-2014
Vers une collaboration entre le CNRA et Green Harvest

29-Janvier-2014
Forum Investir en Côte d’Ivoire 2014 : le CNRA présente son expertise

27-Janvier-2014
Coopération agricole : le CARI du Liberia renforce ses relations avec le CNRA


Consulter Agenda


Projets et Développement

 
 Le CNRA et AFRICARICE pour une securite alimentaire basee sur des technologies appropriees

Le projet « appui à la recherche agricole pour le développement des cultures stratégiques en Afrique (SARD-SC) », initié et piloté par Africarice(ex ADRAO) est conduit par le Centre National de Recherche Agronomique(CNRA). L'objectif du projet est de contribuer à la sécurité alimentaire par la diffusion et l'adoption des technologies appropriées.

...

lire la suite

 Projet DONATA / RAILS
Un projet pour l'amélioration de la gestion de l'information agricole et le transfert des technologies et des bonnes pratiques agricoles

Ce projet, initié par le Forum pour la recherche agricole en Afrique (FARA) et financé par la Banque Africaine de développement (BAD), est géré par les trois organisations sous-régionales (CORAF/WECARD, SADC-FANR et ASARECA). Il est exécuté dans l'ensemble des pays en Afrique sub-saharienne....

lire la suite

 Programme de Productivité Agricole en Afrique de l’Ouest West Africa Agricultural Productivity Program (PPAAO / WAAPP)
Le Programme de Productivité Agricole en Afrique de l’Ouest, en abrégé PPAAO ou WAAPP en anglais est initié par la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) .Son financement est principalement assuré par la Banque Mondiale à travers un mécanisme de Prêt Programmatique Adaptatif ou Adaptive Program Landing (APL) de 10 ans, en rapport avec les priorités régionales en matière de Recherche Développement. L’approche de ce programme repose d’une part, sur l’intégration et l’harmonisation des politiques agricoles nationales et d’autre part , sur l’établissement de liens étroits entre la recherche, la vulgarisation, les producteurs et les opérateurs privés....
lire la suite