semences mais

Nombre de visiteurs = 4 connectés.

CENTRE NATIONAL DE RECHERCHE AGRONOMIQUE

Siège social: Km 17 Route de Dabou / 01 BP 1740 Abidjan 01 (Côte d'Ivoire)
Tel: (225) 22 48 96 24 / Fax: 22 48 96 11

Téléchargement de fiches techniques:    
s'inscrire pour la première fois | changer votre email ?

ACTIVITÉS DE RECHERCHE

 
Programme Maîs, Mil, Sorgho
 
Problématique
Maïs
Le maïs est cultivé dans toutes les régions agro écologique du pays. La production moyenne nationale a été estimée en 2005 à 631 000 tonnes pour une superficie moyenne de 295 000 hectares (FAOSTAT, 2009). Les rendements se sont améliorées mais ils demeurent faibles (1,45 tonne/ha). Le bilan alimentaire du maïs est positif. Cependant, la Côte d’Ivoire importe du maïs en provenance des pays européens pour des besoins spécifiques (industries, brasseries, ..).

Mil et Sorgho
Le mil est traditionnellement cultivé dans la région Nord de la Côte d’Ivoire entre le 8e et le 11e degré de latitude nord (CNRA, 2004). Cette céréale est produite pour les besoins alimentaires des ménages et le marché local. Le mil est aussi utilisé pour les pâturages ; les résidus de récolte étant une source importante de fourrage. Sur la période 2003 – 2009, la production moyenne était de 46 000 tonnes pour une superficie de 55 000 ha (FAOSTAT, 2011).
Le sorgho, à l’instar du maïs, est habituellement cultivé dans la région Nord de la Côte d’Ivoire entre le 8e et le 11e degré de latitude nord (CNRA, 2004). Sa production est pareillement réalisée pour les besoins alimentaires des ménages et le marché local. Le sorgho est utilisé dans la fabrication de mets et de bière traditionnelle et dans l’alimentation des animaux. Sur la période 2003-2009, la production moyenne était de 38 000 tonnes pour superficie moyenne de 63 000 ha (FAOSTAT, 2011).
Les rendements demeurent faibles pour le mil et le sorgho et sont de 0,65 tonne/ha pour le mil, et 0,50 tonne/ha pour le sorgho. Le bilan alimentaire est négatif pour le mil et le sorgho. La Côte d’Ivoire importe des pays sahéliens 12 000 tonnes de graines de ces deux céréales pour combler le déficit.
Les principales contraintes à l’augmentation des rendements du maïs, du mil et du sorgho sont :
- l’indisponibilité des semences en qualité en quantité suffisantes
- la faible adoption des itinéraires techniques ;
- la prévalence des espèces Striga dans les régions du Nord;
- la forte pression des nuisibles tels que les foreurs de tiges et de feuilles, la striure (maïs), le charbon (mil et sorgho).
Pour lever les contraintes, la Recherche a mis au point des variétés à haut rendement de maïs, de mil et de sorgho, des itinéraires adaptés et une méthode de lutte intégrée contre le Striga.
 
Objectifs
Objectif général
Contribuer à l’accroissement de la production du maïs, du mil et du sorgho.

Objectif spécifique
Améliorer la productivité du maïs, du mil et du sorgho.
 
Résultats Attendus
1. Les ressources génétiques sont gérées
2. Des variétés de maïs, mil et sorgho sont mises au point
3. Des itinéraires techniques de culture du maïs sont améliorés
4. Des méthodes de lutte contre les mauvaises herbes en culture de maïs, mil et sorgho sont mises au point.
5. L’appui au transfert des technologies éprouvées est assuré
 
Activités de Recherche
En amélioration génétique, deux axes d’activités de recherche dont la gestion des ressources génétiques et la création variétale seront menées. Les ressources génétiques collectées et identifiées comme performantes pendant la période 2008 à 2010, devront être gérées efficacement afin d’initier des activités de création variétale avec un accent particulier sur la sélection de variétés de mil et de sorgho, dont la réalisation nécessitera la mise à disposition d’un deuxième sélectionneur au programme.

En agronomie-physiologie, les systèmes culturaux existants méritent d’être mieux connus. Les études porteront sur l’amélioration des systèmes de productions à base de maïs, mil et sorgho et sur l’amélioration des itinéraires techniques.

En défense des cultures, les résultats obtenus devront être approfondis, notamment sur l’étendu des infestations et les méthodes de lutte contre les espèces parasites Striga en culture de mil et sorgho. Aussi, les informations disponibles sur les maladies et ravageurs devront être mis à jour et des méthodes de lutte adaptées seront développées. Ces activités ne seront efficacement conduites que s’il est mis à la disposition du programme un chercheur spécialiste en défense des cultures.
Dans le domaine du transfert de technologies, Il sera procédé au renforcement des capacités des opérateurs et à la diffusion de matériel végétal sélectionné.
 
 
Quelques produits de recherche du CNRA
Cacaoyer
Des variétés plus performantes: Précoce, Production à partir de 2 ans, Haut producteur: 3T/ha/an, Plus résistant contre les maladies et les ravageurs, Teneur en beurre plus élevé...Voir la fiche produit
Caféier
La plus important collection vivante du monde:7 clones de Robusta (production à partir de 2 ans, 2,5T/ha/an) et une nouvelle variété de café:l'Arabusta à découvrir. ...Voir la fiche produit
Palmier à huile
Des variétés plus performantes: Précoce, Production à partir de 3 ans, Haut producteur: 20T de régimes/ha/an, Tolérant à la fusariose, Faible croissance en hauteur (45cm/an)...Voir la fiche produit
Cocotier
Imporante collection internationale de cocotiers pour l'Afrique et l'Océant Indien. Matériel végétal vulgarisé: production à partie de 4 ans, 4T de coprah/ha/an, tolérant aux maladies...Voir la fiche produit
Hévéa
Des variétés plus performantes: Précoce, Production à partir de 5 ans, Haut producteur: 2T de caoutchouc sec/ha/an, Durée d"exploitation plus longue (35 ans), ... Voir la fiche produit
Cultures vivrières
Des nouvelles variétés de semences de mais, de piment, d'aubergine, de gombo , de tomate avec des durées de récolte plus courtes et des rendements plus grands....Voir la fiche produit
Coton
Les activités du Programme Coton ont été réorientées vers la reconstitution des ressources génétiques perdues. ... Lire la suite
Elevage
Pour les bovins, 5 types de phénotypes reconnus comme des croisés de races parentales inconnues. Pour les Tilapias, il y a des géniteurs, des alevins, fingerling et poissons marchands disponibles au CNRA...Voir la fiche produit
Fruits & Agrumes
La carte sanitaire des vergers a été revue avec de bonnes pratiques agricoles pour de suivre les réglementations de l'UE ...Lire la suite
Liqueurs et Poudre de café
Le CNRA produit de la Liqueur à base de:
CAFE | CACAO | GINGEMBRE ...Voir la fiche produit

Les Partenaires