Inoculum rhizobium

Nombre de visiteurs = 7 connectés.

CENTRE NATIONAL DE RECHERCHE AGRONOMIQUE

Siège social: Km 17 Route de Dabou / 01 BP 1740 Abidjan 01 (Côte d'Ivoire)
Tel: (225) 22 48 96 24 / Fax: 22 48 96 11

Téléchargement de fiches techniques:    
s'inscrire pour la première fois | changer votre email ?

ACTIVITÉS DE RECHERCHE

 
Programme Palmier à huile
 
Problématique
Le verger ivoirien couvre 250 000 hectares répartis entre le secteur industriel (29 %) et le secteur villageois (71 %). La production annuelle est d’environ 400 000 tonnes d’huile de palme brute. Le secteur occupe plus d’un million de personnes et génère en moyenne près de 190 milliards de chiffres d’affaires.
La Côte d’Ivoire apparaît comme l’une des alternatives crédibles en termes d’offre d’huile de palme en Afrique de l’Ouest où la demande ne cesse de croître. Elle doit donc accroitre sa production pour répondre à ses propres besoins et contribuer à combler le déficit en oléagineux dans la sous-région Ouest africaine. Dans ce contexte national et sous-régional, la Côte d’Ivoire ambitionne de porter sa production à 600 000 tonnes, d’ici à l’horizon 2020.
Cet objectif risque d’être difficilement réalisable face aux nombreuses contraintes du développement de la filière : vieillissement des plantations, baisse de la productivité des plantations. L’enjeu devient encore plus important avec la mise en place d’un 3ème plan palmier qui aura pour axes stratégiques la promotion de la production villageoise et l’amélioration de la compétitivité des exploitations.
La recherche agronomique doit accompagner ce programme de développement en mettant à la disposition des planteurs du matériel végétal performant adapté aux zones agro écologiques et tolérant aux maladies. L’augmentation de la production se fera aussi par l’intensification de la culture avec un souci de production durable. La qualité alimentaire de l’huile de palme, fortement éprouvée, doit être réaffirmée.
Le Programme Palmier a conduit au cours de la période 2008-2011 différentes actions de recherche pour contribuer à la levée des contraintes. Quelques acquis ont été obtenus, en particulier :
- dans le domaine de la création variétale avec la sélection de nouveaux géniteurs qui permettront de produire les derniers hybrides de 2nd cycle, la mise au point d’un protocole performant de reproduction clonale conforme d’individus élites, à grande échelle ;
- l’étude de la qualité technologie de l’huile produite par les nouveaux hybrides a été abordée ;
- en Défense des cultures, une nouvelle source de matériel présumé tolérant à la fusariose a été identifiée L’activité des insectes pollinisateurs ainsi que la dynamique des populations d’insectes ravageurs de feuilles et d’inflorescences a été abordé dans le domaine de l’entomologie.

Ces acquis doivent être consolidés et de nouvelles actions seront entreprises au cours de la période 2012-2015. Dans ce contexte, le programme vise les objectifs suivants.
 
Objectifs
Objectif général
Contribuer à l’accroissement de la production d’huile et à l’amélioration de la qualité de l’huile de palme.

Objectifs spécifiques
- Améliorer la productivité du palmier à huile,
- Améliorer la qualité de l’huile de palme,
 
Résultats Attendus
1. Les ressources génétiques sont gérées ;
2. Des combinaisons hybrides à haut potentiel de potentiel de production sont créées ;
3. Des clones élites résistants à la fusariose sont sélectionnés ;
4. De nouveaux critères de maturité des régimes du palmier à huile sont déterminés ;
5. Des itinéraires techniques adaptés au nouveau matériel végétal créé sont mis au point ;
6. Les modèles de prévision de production de régimes du palmier à huile sont actualisés ;
7. Des méthodes renforcées de lutte contre les ennemis du palmier à huile sont mises au point ;
8. Le taux de nouaison des fruits sur les régimes dans le sud-ouest est amélioré ;
9. L’appui au transfert de technologies éprouvées est assuré
 
Activités de Recherche
L’amélioration génétique occupera encore une fois une position centrale au sein du Programme palmier. Cette opération consiste à conduire les actions de recherche qui concourent à la création d’hybrides hauts producteurs et à croissance lente. Elle s’appuiera sur la gestion des ressources génétiques, les travaux d’évaluation de la résistance à la fusariose et la sélection du matériel tolérant dans les tests de descendances 3ème cycle. Elle bénéficiera aussi des avancées de la biotechnologie en matière de clonage par culture in vitro pour multiplier en grand nombre les arbres élites. Enfin, les nouveaux matériels tolérants d’autres sources de fusariose plus agressives seront créés et valorisés dans de nouvelles sortes variétales et clonales.

L’agronomie/physiologie fera une recherche d’accompagnement de la création variétale. Elle portera sur l’étude de l’adaptation du matériel à son environnement, notamment l’évaluation du comportement agronomique du matériel actuellement vulgarisé dans les différentes zones agro écologiques. Cette évaluation intègrera la mise au point de nouveaux itinéraires techniques de replantation (densités de plantation, associations culturales : alimentaires et légumineuses arborescentes), précisera pour chaque matériel végétal vulgarisé et pour chaque zone, les exigences en éléments minéraux et les barèmes de fumure à apporter. Enfin, pour tenir compte du changement climatique, l’actualisation du modèle de prévision de production de régimes est inscrite comme activité prioritaire pour une meilleure prévision et planification des activités de production.

En défense de cultures, les recherches porteront sur la dynamique des populations d’insectes pollinisateurs d’inflorescence femelles et leur efficacité dans les différentes zones de production en particulier dans le Sud-Ouest de la Côte d’Ivoire. Autres centres d’intérêt : l’établissement de la carte sanitaire nationale de la maladie de la fusariose et des autres maladies possibles du palmier à huile, le renforcement des outils de criblage du matériel végétal contre le Fusarium en replantation et la lutte intégrée contre C. minuta en plantation en rapport.

Les activités en recherche technologique consisteront à la mise au point d’un nouvel itinéraire technique de récolte de régimes qui entraîne la suppression des fruits détachés. Le travail visera à suivre la teneur en huile et taux d’extraction des régimes au cours de la maturation sur le palmier en plantation, à partir du 4ème mois de la floraison jusqu’au détachement des fruits, et à évaluer économiquement le nouvel itinéraire de la récolte sans fruits détachés et leur usinage.

Le Transfert de technologies consistera en la formation des acteurs de la filière (planteurs et techniciens) aux bonnes pratiques culturales et aux innovations technologiques, à la mise à disposition des semences adaptées aux différentes agro écologiques, et de vitroplants pour en faire la promotion.
 
 
Quelques produits de recherche du CNRA
Cacaoyer
Des variétés plus performantes: Précoce, Production à partir de 2 ans, Haut producteur: 3T/ha/an, Plus résistant contre les maladies et les ravageurs, Teneur en beurre plus élevé...Voir la fiche produit
Caféier
La plus important collection vivante du monde:7 clones de Robusta (production à partir de 2 ans, 2,5T/ha/an) et une nouvelle variété de café:l'Arabusta à découvrir. ...Voir la fiche produit
Palmier à huile
Des variétés plus performantes: Précoce, Production à partir de 3 ans, Haut producteur: 20T de régimes/ha/an, Tolérant à la fusariose, Faible croissance en hauteur (45cm/an)...Voir la fiche produit
Cocotier
Imporante collection internationale de cocotiers pour l'Afrique et l'Océant Indien. Matériel végétal vulgarisé: production à partie de 4 ans, 4T de coprah/ha/an, tolérant aux maladies...Voir la fiche produit
Hévéa
Des variétés plus performantes: Précoce, Production à partir de 5 ans, Haut producteur: 2T de caoutchouc sec/ha/an, Durée d"exploitation plus longue (35 ans), ... Voir la fiche produit
Cultures vivrières
Des nouvelles variétés de semences de mais, de piment, d'aubergine, de gombo , de tomate avec des durées de récolte plus courtes et des rendements plus grands....Voir la fiche produit
Coton
Les activités du Programme Coton ont été réorientées vers la reconstitution des ressources génétiques perdues. ... Lire la suite
Elevage
Pour les bovins, 5 types de phénotypes reconnus comme des croisés de races parentales inconnues. Pour les Tilapias, il y a des géniteurs, des alevins, fingerling et poissons marchands disponibles au CNRA...Voir la fiche produit
Fruits & Agrumes
La carte sanitaire des vergers a été revue avec de bonnes pratiques agricoles pour de suivre les réglementations de l'UE ...Lire la suite
Liqueurs et Poudre à café
Le CNRA produit de la Liqueur à base de:
CAFE | CACAO | GINGEMBRE ...Voir la fiche produit

Les Partenaires