ACTIVITES DE RECHERCHE

  1. Home
  2. /
  3. Activités de recherche

Thematiques

Les activités sur les Cultures d’exportation continuent d’être axées sur l’amélioration de la productivité et de la qualité des produits agricoles, la mise au point de méthodes de lutte contre les principaux parasites et ravageurs endémiques, notamment la maladie du Swollen Shoot du cacaoyer, la maladie foliaire de l’hévéa causée par Corynespora cassiicola et la cochenille farineuse du manguier. En outre, une attention est accordée aux maladies exogènes dont l’apparition dans l’environnement de production exacerbera une situation parasitaire déjà préoccupante. Il s’agit en l’occurrence des maladies de la moniliose et du balai de sorcière chez le cacaoyer et du jaunissement mortel des cocotiers de Grand-Lahou. Dans ce cadre, des travaux de sélection préventive sont initiés.

Les activités des programmes de la thématique « Productions animales » seront orientées principalement sur :
  • l’accroissement des productions d’élevage, aquacoles et halieutiques;
  • l’évaluation et l’amélioration des ressources fourragères.
Les programmes de la thématique « Cultures vivrières » seront orientés de façon spécifique sur :
  • Le développement de stratégies d’adaptation au changement climatique : actualisation des calendriers culturaux et sélection de variétés de cycle court;
  • Le développement de stratégies de lutte respectueuses de l’environnement contre les maladies et ravageurs;
  • La production et la diffusion de semences de base de qualité;
  • Le transfert de technologies.
La thématique « systèmes agraires et gestion des ressources naturelles » traitera particulièrement de :
  • La restauration et de la préservation de la biodiversité floristique;
  • La gestion rationnelle des sols et de l’eau agricole;
  • La stabilisation de l’agriculture, en termes de productivité et de diversification, surtout des cultures d’exportation.
La thématique « Biotechnologies et Technologies post-récolte» sera marquée par les travaux sur :
  • La détermination des bases moléculaires de la tolérance au déficit hydrique;
  • L’utilisation des outils moléculaires pour la caractérisation moléculaire des ressources génétiques et la sélection pour l’amélioration des rendements, de la tolérance aux maladies;
  • La production de matériel végétal élite par culture in vitro;
  • Le développement de procédés de conservation et de transformation des produits agricoles.

Programmes de recherche

GESTION DES RESSOURCES GENETIQUES

En Côte d’Ivoire, les ressources génétiques contenues dans les écosystèmes naturels sont gérées à travers des parcs et réserves naturels régis par des lois et placées sous la tutelle du Ministère d’Etat, Ministère de l’Agriculture et du Développement Rural, du Ministère des Eaux et Forêt et du Ministère de l’Environnement et du Développement Durable.Les ressources génétiques importantes pour l’alimentation et à l’agriculture sont gérées conjointement par le Ministère de l’Agriculture et du Développement Rural et le Ministère des Ressources Animales et Halieutiques et du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche Scientifique.

Acquis Majeurs

Le processus participatif d’élaboration des programmes de recherche du CNRA pour la période 2012-2015, qui avait impliqué 15 filières agricoles et 5 ministères techniques, a abouti à la définition de 20 programmes.

Les efforts de recherche ont été sanctionnés par d’importants résultats. Ceux-ci sont évalués selon les activités de recherche en amélioration génétique, agronomie-physiologie, défenses des cultures et le transfert de technologie.