Le CNRA a fait sa rentrée scientifique

Le CNRA a fait sa rentrée scientifique

Le Centre national de recherche agronomique (CNRA) à travers sa Direction de la recherche et de l’appui au développement (DRSAD) a fait sa rentrée scientifique, le 03 mars 2022 à la salle de la réunion de la direction générale. Etaient présents, en présentiel et en visioconférence, toute l’équipe des chercheurs composée de la DRSAD, des directeurs régionaux, des chefs de programme, des chercheurs…

Présidé par le directeur général adjoint Prof Abdourahamane Sangaré, il a, au cours de son mot d’ouverture et d’orientation, souhaité la bienvenue à tous ses collaborateurs et il a félicité l’ensemble des chercheurs pour le travail abattu qui place le CNRA et la Côte d’Ivoire à un rang honorable en Afrique et dans le monde. Le DGA a situé la rentrée scientifique dans un contexte de restructuration avec un contrat de performance qui lie le CNRA à l’Etat de Côte d’Ivoire. Ce contrat de performance devrait à terme permettre la création d’un CNRA nouveau capable de relever les défis de l’agriculture ivoirienne.

Dans sa présentation qui a servi de document d’analyse, Dr Konan Konan Jean Louis, DRSAD, a fait la synthèse des activités exécutées par les chercheurs pour en ressortir les différentes thématiques et leurs taux de réalisation, les principaux acquis vulgarisables, les thèses soutenues, les articles et communications publiées, les moyens humains, les problèmes et les insuffisances… Il a proposé des solutions pour une meilleure mise en œuvre des activités et Dr Konan a donné des instructions pour réussir la management et la gouvernance au sein des programmes de recherche.

Dans les échanges, les chercheurs ont fait des observations pour permettre au CNRA de rester comme centre de référence pour la recherche agronomique et l’agriculture. On retient :

  • la mise en œuvre du plan de recrutement ;
  • l’efficacité dans le suivi évaluation ;
  • la mise à disposition des moyens financiers et leurs bonne utilisation ;
  • bonne motivation du personnel scientifique doublé d’un esprit professionnel.

Pour terminer la séance de travail, le DGA a proposé une gestion axée sur les résultats pour tous les travailleurs et les nouveaux recrus pour donner les bases d’une agriculture compétitive.